Capteurs

Systèmes d'acquisition de données adaptés aux différentes missions

Un drone civil est composé d'un vecteur aérien (de type "hélicoptère" ou "avion") et d'un capteur de données. 

Nos drones peuvent embarquer différents capteurs en fonction de vos besoins : 

  • Appareil photo numérique haute définition
  • Caméra vidéo HD
  • Capteur thermique
  • Capteur multi et hyperspectral
  • ...

Ces systèmes sont contrôlés et déclenchés soit par le télépilote, soit en automatique en fonction du plan de vol du drone. Toutes les images captées sont géoréférencées grâce au GPS intégré au vecteur aérien. Elles peuvent être appliquées sur leurs coordonnées exactes d'un Système d'Information Géographique (SIG). 

Pod pour photos ortho-rectifiées

Il permet de faire des prises de vues à la verticale vers le bas. Utilisé avec le pilote automatique du drone, les photos se chevauchent toutes avec un taux de recouvrement de 80 % en longueur et de 50 % en largeur. Pour un plan de vol donné, le recouvrement est géré par le logiciel "Flight Manager" qui calcule les débordements en fonction de la hauteur de vol.

Nacelle pour vidéo HD

La nacelle est gyrostabilisée sur 3 axes, ce qui donne une image stable malgré les mouvements liés au drone. Une stabilisation de l'image peut être ajoutée en post traitement afin d'éliminer les dernières petites vibrations.

Nacelle pour caméra thermique

Comme pour la vidéo classique, le drone est équipé d'une nacelle gyrostabilisée sur 3 axes afin de garantir la meilleure stabilisation possible. Une caméra filmant le visible est installée aux côtés de la caméra thermique afin de pouvoir interpréter plus facilement les images en infra-rouge.

Pod pour photos NDVI

Ce pod est équipé d'un appareil photo Micasense RedEdge TM qui permet de prendre des clichés dans 5 bandes spectrales en même temps : bleu, vert, rouge, red edge et proche infra-rouge (NIR = near infra-red). Après traitement de ces images, on peut calculer un indice de végétation par différence normalisée (NDVI = normalized difference vegetation index). Ce NDVI sert à étudier la vigueur des plantes sur des exploitations agricoles ou forestières.

Lidar (scanner 3 D) embarqué par hélicoptère

Le LIDAR, ou scanner 3D, fonctionne sur le principe du sonar mais avec un laser. Une multitude de points sont scannés et ce, même entre les interstices des feuilles ou des branches, ce qui permet d'obtenir le profil topographique sous couvert végétal.

Ce système, à fixer sous un hélicoptère, est facilement transportable par la route, au plus près du lieu à survoler, ce qui réduit considérablement les coûts liés aux heures de vol de mise en place !  

Rejoignez-nous !